AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole Randall

• Elève de Eole •

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27
Localisation : Out ! ------

Identity of your Wizard
Baguette Magique: 31,5cm de bois de rose, farcie au crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   Mar 2 Mar - 21:02

    Et voilà ! C’était toujours les gestes les plus insignifiants qui vous jetaient dans les situations les plus pénibles. Elle avait eu beau s’expliquer – tenter de le faire, plutôt – et préciser qu’elle avait un cours pour lequel elle était déjà en retard, cet imbécile de surveillant doté d’une humanité égale à celle d’un balai-brosse n’avait rien voulu entendre et lui avait imposé cette punition injuste. Elle avait beaucoup mieux à faire que d’être ici. Elle aurait du être en classe en train d’écouter elle ne savait plus quelles âneries à propos de plantes absolument inintéressantes. À cette heure, elle serait en train de consulter sa montre pour savoir combien de minutes il restait au cours. Au lieu de ça, elle regardait sa montre, inconfortablement assise sur une chaise à l’infirmerie, pour savoir depuis combien de temps cette blondasse était inconsciente et faire des paris sur « combien de temps la dite blondasse va mettre à se réveiller ». Autre chose à faire, moi, songeait-elle. Et puis elle n’avait rien fait de mal après tout.

    Elle s’était levée en retard, s’était mal coiffée et s’était précipitée dans le couloir avec la rapidité d’un couguar. Ça c’est bien, direz-vous. Pas quand la rapidité en question est mixée avec l’agilité d’un poisson rouge. Elle n’avait pas regardé devant elle et, en finissant d’enfiler son t-shirt, elle avait envoyé son poing à la tempe d’une autre étudiante. C’était un vulgaire accident. Mais tout le monde connaissant le rapport qu’elle entretenait avec Ellie Birgam – y compris le surveillant balai-brosse -, quiconque ayant vu la scène aurait cru à un acte prémédité. Et c’est ce qui était arrivé.

    Nicole regarda sa montre encore une fois et lâcha brusquement la mèche de cheveux qu’elle s’appliquait depuis tout à l’heure à enrouler autour de son doigt. Elle fit racler sa chaise sur le sol et se leva. Elle avait un autre cours après celui-ci. Si la blondasse le lui faisait rater aussi, Nic verrait rouge. Elle regarda l’étudiante étendue dans le petit lit métallique, les bras sagement reposés par-dessus le drap blanc, une belle prune bleu-mauve en quatre dimensions sur le côté de la tête. La jeune fille ne put s’empêcher de sourire. Elle songea : « C’est grâce à moi si elle va avoir une gueule de Frankenstein pour la prochaine semaine. » et son sourire s’élargit. Ça c’était bien.

    Quand elle avait rencontré Ellie, elle avait cru qu’elle pourrait être amie avec elle. Elle l’estimait, et l’estimait toujours. Mais il s’était avéré que cette blonde était extrêmement désagréable à vivre. Et elle piquait des colères incompréhensibles à propos des crises nocturnes de Nic, ce qui ne manquait pas de l’agacer. Ellie Birgam l’amie potentielle était alors devenue Ellie Birgam la blondasse.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO


Murder cute
Happy rape
Murder cute
Happy happy happy rape !

You and me and the Devil makes 3.
And still she rules the day she took him
In her desperate way.
The stories of her past betrayals,
The list of names in the hush toned tales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sadismus.keuf.net
Ellie Birgam

• Elève de Eole •

avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 23
Localisation : Try again.

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Baguette en chêne 31 cm contenant un crin de licorne
Maison/Métier: Eole/Elève
Camp: Bien, mais étrangement attirée par le mal.

MessageSujet: Re: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   Mer 3 Mar - 13:23

    Ellie ouvrit lentement les yeux, essayant de se remémorer les dernières heures. En ce moment, elle se trouvait dans un des lits de l'infirmerie, inconfortables au possible d'ailleurs, et, à côté d'elle était assisse Nicole. Nicole. Ellie referma les yeux, sentant la haine la gagner. Peut-être était-elle dans un cauchemar ? Elle se rappela alors qu'elle marchait tranquillement dans le couloir, quand elle avait vu cette idiote de Nicole débouler devant elle. Puis, avant d'avoir pu dire un mot blessant sur son passage, ce qu'elle avait l'habitude de faire, la blonde l'avait frappée. Elle l'avait frappée ! Ellie, qui la haïssait déjà, découvrit que son aversion pour Nicole n'avait pas de limite. Tout comme elle aimait certaines personnes plus que ce qu'elle n'avait cru imaginable, elle détestait Nicole, plus que n'importe qui. Combien de nuits la jeune femme lui avait-elle gâché ? Si la relation déplorable entre les deux blondes n'avait été de notoriété publique, et qu'Ellie n'avait eu aucun risque d'être soupçonné ou de se faire prendre, elle aurait probablement tué Nicole. Parfois, son envie de la gifler était telle qu'elle devait s'en aller avant que son instinct ne reprenne le dessus. Car Ellie savait se contrôler elle, ce qui n'était apparemment pas le cas de la jeune fille assisse à côté d'elle. A cette pensée, elle rouvrit brusquement les yeux, dardant sur Nicole un regard à faire clouer Méduse sur place.

    -Qu'est ce que tu fais là ? Casse toi, grogna-t-elle.

    Lorsqu'elle avait rencontré la jeune fille pour la première fois, pourtant, elle l'avait plutôt apprécié, le courant était bien passé entre elle. Et soudain, leur relation avait dérapé. C'était sans doute la faute d'Ellie, en vérité. Nicole avait commencer à crier la nuit. Et, bien qu'Ellie ne l'avouerai jamais, tortures comprises, les cris de la blonde la terrifiait. Souvent, après les avoir entendues, elle perdait le sommeil pendant deux ou trois nuits, nuits pendant lesquelles elle restait blottie sous sa couette, pareil à une enfant, frissonnant sans discontinuer. Elle était étrangement sensible à ces cris, qui lui donnait froid dans le dos. Et c'était ainsi que, essayant de faire passer sa peur pour de la colère, elle s'était violemment disputée avec Nicole. Et tout avait empiré, leurs querelles se faisant de plus en plus fréquentes, et la tension montant progressivement.

    -Je peux savoir pourquoi tu m'as frappé ? cracha Ellie, ses réflexions l'ayant irrités, sa migraine n'aidant pas les choses.Tu sais pas te contrôler hein ? Pauvre petite Nic...

    Son ironie ne l'avançait pas plus. De toute façon, sa seule envie du moment était d'être tranquille, sans cette Nicole de malheur.

    -Et puis Fuck. Va mourir, ajouta-t-elle.

    Elle parlait rarement d'un manière aussi vulgaire, mais pour l'instant, c'était le cadet de ses soucis.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO




I love you, Gregory Dempsey. Always have, always will. ♥️




Dernière édition par Ellie Birgam le Dim 21 Mar - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicole Randall

• Elève de Eole •

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27
Localisation : Out ! ------

Identity of your Wizard
Baguette Magique: 31,5cm de bois de rose, farcie au crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   Lun 15 Mar - 13:27

listening to She Wants Revenge - What I want


    -Qu'est ce que tu fais là ? Casse toi, grogna la voix d’Ellie.

    Nicole, qui s’était rassise à côté du lit, eut un léger sursaut qu’elle camoufla du mieux qu’elle put. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’Ellie entende sa prière et se réveille aussi rapidement. Vue la taille de la bosse, c’était surprenant. C'est un roc ! . .. c'est un pic ! . . . c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?. .. C'est une péninsule ! Elle eut un sourire léger en pensant à cette pièce de théâtre. Elle l’avait vue lorsqu’elle était toute jeune, avec l’école, et elle avait adoré. Ellie la tira à nouveau de ses pensées.

    -Je peux savoir pourquoi tu m'as frappé ? Tu sais pas te contrôler hein ? Pauvre petite Nic... Et puis Fuck. Va mourir, ajouta-t-elle.

    Nic émit un petit grognement et regarda le plancher un petit moment. Elle méprisait cette fille. Et qu’elle lui dise qu’elle ne savait pas se contrôler, ça l’emmerdait. Parce qu’en d’autres circonstances, notamment la nuit, elle n’avait aucun contrôle sur elle-même. Elle en avait parlé avec un de ses professeurs préférés une fois mais il avait quitté l’école avant de lui trouver la réponse. Ou alors avait-il voulu la garder pour lui. Peu importe, pensa-t-elle. Probablement qu’il faisait semblant de s’intéresser à mes problèmes, comme tout le monde. Elle releva le nez avec aplomb et darda un regard foudroyant sur Ellie.

    -Écoute ma belle… Si j’avais voulu te frapper, t’aurais la gueule tellement défaite que tu serais même pas capable de m’insulter. Malheureusement, c’était un accident, alors tu t’en tires plutôt bien.

    Elle ne lui expliquerait pas le dit accident. C’était tellement bête que ça ne ferait que lui donner des raisons de plus de se ficher d’elle. Et Ellie n’avait probablement pas besoin d’aide pour en trouver : sa petite cervelle blonde était déjà bien assez productive comme ça, pour fournir des idées à faire pourrir la vie de Nic.

    -Et je voudrais bien, comme tu dis, « aller mourir » … sauf que le surveillant bidon m’a collé comme punition de rester à ton chevet jusqu’à ce que tu sois en état de quitter l’infirmerie. Alors tu vas devoir m’endurer un petit moment.

    Et vice versa, songea-t-elle. Au moins, elle se consolait en se disant que le temps qu’elle perdait près d’Ellie … ça l’emmerdait autant qu’elle, sinon plus encore.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO


Murder cute
Happy rape
Murder cute
Happy happy happy rape !

You and me and the Devil makes 3.
And still she rules the day she took him
In her desperate way.
The stories of her past betrayals,
The list of names in the hush toned tales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sadismus.keuf.net
Ellie Birgam

• Elève de Eole •

avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 23
Localisation : Try again.

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Baguette en chêne 31 cm contenant un crin de licorne
Maison/Métier: Eole/Elève
Camp: Bien, mais étrangement attirée par le mal.

MessageSujet: Re: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   Dim 21 Mar - 8:39

    Nicole grogna sans répondre à Ellie, qui n'attendait d'ailleurs pas qu'elle le fasse, souhaitant juste le départ de son ennemie. Celle-ci resta regarder le plancher quelques minutes, et Ellie se réjouissait d'avoir apparemment touché un point sensible, devant la mine défaite de Nic. Nic qui releva soudainement la tête, foudroyant Ellie du regard. Elle cracha que si son intention avait été de frapper la blonde, celle-ci aurait été incapable de l'insulter après. Ellie eu un petit rire narquois. Elle s'était dit la même chose tellement de fois, ses mains tremblant du désir de frapper son ennemie. Si elles se battaient un jour, le combat promettait d'être épique. Puis Nicole lui expliqua que ce n'était qu'un accident, mais ne précisa pas dans quelles circonstances il s'était produit. Et c'était ce qui intéressait Ellie, justement, car elle ne voyait pas comment Nic avait pu débouler ainsi et lui donner un coup de poing dans la tempe.
    Elle ouvrit la bouche pour exprimer le fond de sa pensée, mais Nicole reprit en disant qu'elle aurait bien voulu "aller mourir" mais que le surveillant lui avait donné comme punition une torture réciproque, puisqu'elle devait rester a ses côtés jusqu'à ce qu'Ellie puisse partir de l'infirmerie. Celle-ci aurait largement préférée que Nic ait a récurer les cachots, ou a faire le repas pour tous les élèves à vie, sans l'aide de la magie bien évidemment. Après tout, Ellie venait de recevoir un coup de poing, la moindre des choses était de pouvoir avoir la paix. Nicole l'avait assommé, mais, pour une fois, Ellie n'avait rien fait. Il n'était donc pas normal qu'elle soit punie elle aussi.
    En réalitée, un autre jour, peut-être que ces échanges d'insultes l'aurait amusé, mais dans l'état ou elle se trouvait, elle aurait préférée se pendre plûtot que de voir Nic une minute de plus. Elle décida alors de prendre les choses en main.

    -Jusqu'à ce que je sois en état de quitter l'infirmerie, c'est ça ? C'est bon, je suis en état, merci de ta visite, railla-t-elle en se levant.

    Elle fit quelques pas et eut un vertige, avant de s'écrouler sur les genoux de Nicole.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO




I love you, Gregory Dempsey. Always have, always will. ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Nicole Randall

• Elève de Eole •

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27
Localisation : Out ! ------

Identity of your Wizard
Baguette Magique: 31,5cm de bois de rose, farcie au crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   Mar 30 Mar - 23:35

listening to Blondie - Atomic


    -Jusqu'à ce que je sois en état de quitter l'infirmerie, c'est ça ? C'est bon, je suis en état, merci de ta visite, railla la blondasse en se levant.

    Si elle parvenait à se lever, c’était tant mieux. S’en serait fini de cette punition bidon imposée par le surveillant à la compassion égale à celle d’un manche à balai. Si Ellie pouvait se lever et sortir gentiment de l’infirmerie, Nicole serait libre. Elle pourrait reprendre ses activités là où elle les avait laissées … c’est-à-dire nulle part, en fait. À l’heure qu’il était, son cours était probablement déjà terminé. Ça lui faisait les pieds. Elle regarda avec espoir Blondie essaya de se lever et ses espoirs vacillèrent en même temps que les genoux de son ennemie jurée qui, ayant eu un trop plein de confiance en ses capacités, s’écroula sur elle. Nic poussa un juron savamment mesuré et repoussa sauvagement la jeune femme sur le lit, plus pour ne pas la toucher plus longuement que pour l’aider. Oui, son mépris pour Ellie Birgam allait aussi loin que ça : elle ne voulait pas la toucher. C’était aussi simple et aussi puéril que cela.

    -Non mais ça va pas, dans ta tête ? Quand on sait pas marcher on se lève pas !

    Elle s’épousseta rageusement pour s’empêcher d’ajouter que c’était probablement trop demander à une fille aussi bête qu’Ellie Birgam. Nicole poussa un profond soupire. Elle devait l’avoir frappée bien fort, la petite Blondie, pour l’avoir sonnée autant. Elle regarda son poing. Ses jointures étaient un peu douloureuses. Elle se souvenait que ses doigts avaient méchamment craqué sous l’impact. Mais ça bien sûr, le surveillant non compatissant n’en avait rien eu à faire. Elle grommela et, sans regarder Ellie, lui dit que si elle voulait sortir d’ici, valait mieux qu’elle se tienne tranquille.

    -Si tu bouges trop tu vas t’étourdir encore plus et on sera pas sortis du bois.

    Ça ressemblait un peu à « Prends ton temps mais fais ça vite, s’il-te-plait. »

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO


Murder cute
Happy rape
Murder cute
Happy happy happy rape !

You and me and the Devil makes 3.
And still she rules the day she took him
In her desperate way.
The stories of her past betrayals,
The list of names in the hush toned tales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sadismus.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allez ... tu vas les ouvrir, tes yeux ? [pv Ellie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salem Academy :: « Which Would Run » :: » Troisième Etage :: Infirmerie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit