AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 10 Jan - 13:05

    William n'arrivait pas à dormir... Pas le genre d'insomnie où l'on pense que l'on arrivera bien à tomber dans le sommeil à un moment. Non c'était le genre où l'on savait qu'il était inutile d'essayer, et qu'il valait mieux faire un tour plutôt que d'essayer vainement de tomber dans les bras de Morphée. Ainsi Will, rassemblant toute sa témérité, sortit-il de son dortoir, puis de sa Salle Commune. Sa baguette dans la poche, le coeur battant d'excitation de se faire attraper par des Préfets ou des Professeurs, il commença à errer sans but.

    Puis fatalement, ses pensées se tournèrent vers un certain fils de Gaïa, Jay Miller bien sûr. Il repensait à leur conversation dans le Parc et ça l'avait intrigué autant que troublé. Voilà maintenant qu'ils ne se battaient plus lorsqu'ils s'apercevaient dans les couloirs, qu'il se saluait seulement d'un regard. Par moments, Barth avait voulu lui sourire faiblement, mais n'avait jamais eu la force d'affronter les interrogations de ses compagnons, et se contentait de ne pas être hostile.

    Et quelques minutes plus tard, il se retrouva près des cachots, au rez-de-chaussée. D'humeur à se "faire peur", il décida de descendre. La Salle Commune des Poséidon ne devait pas être loin, mais lui voulut s'aventurer dans les endroits plus sombres. Sortant sa baguette, il murmura un "Lumos" retentissant sur les murs de pierre froide et partit vagabonder dans les cachots. Il se souvint l'espace d'un instant toutes les pseudos aventures que ses amis et lui vivaient lorsqu'ils étaient plus jeunes et cela dessina un sourire amusé sur son visage. Enfin, jusqu'à ce qu'il n'entende un bruit qui était forcément quelqu'un. Son sang se glaça dans ses veines et il s'arrêta immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mar 12 Jan - 20:52

    Jay aimait bien se promener la nuit. Celui lui arrivait de temps en temps, et il se faisait rarement prendre. Lorsque cela était le cas, il jouait le somnambule, et ne recevait aucune punition - seulement un avertissement, au cas où il serait revu à traîner dans les couloirs la nuit. Et c'est la raison pour laquelle il se promenait dans le château. Parfois, Werran l'accompagnait, mais pas cette nuit-là. Ce dernier semblait trop occupé à dormir comme une marmotte pour venir faire un tour avec lui. Et après, c'était lui qu'on traitait de marmotte ! Ce surnom irait bien mieux à son meilleur ami... Alors qu'il marchait le plus silencieusement possible dans le couloir, ses pas résonnant tout de même un peu, il entendit soudain un rythme différent, qui ne provenait pas de lui. Il n'y avait pas que lui qui marchait dans ce sombre couloir... Éteignant aussitôt sa baguette qui éclairait un peu grâce à un "Lumos", il voulut reculer doucement, et sans bruits. Inutile qu'il se fasse questionner par un professeur... Mais à croire que la chance n'était pas avec lui. Il buta dans un déchet métallique qui traînait, et qui fit un gros bruit - qui résonna dans le couloir.

    - Ouïe !...

    Jay se figea aussitôt, se plaignant mentalement de sa maladresse et de sa malchance. Il n'avait put retenir un cri de douleur, lorsque son pied avait heurté l'objet métallique. Oui, ça faisait mal. Soupirant intérieurement contre sa stupidité, il attendit que la personne qui se trouvait dans le couloir avec lui bouge. Pouvait-il s'enfuir en courant ? Il risquait de réveiller tout le château, et s'il se faisait attrapé, ça n'en finirait que plus mal pour lui. Il se ferait écorcher vite. C'est pourquoi il attendit, figé, et espérant sans se faire d'illusions, que la personne partirait.Mais c'était tout à fait inutile d'espérer... Il entendit un "Lumos" murmuré, et bientôt, une lumière vint l'aveugler.


    - Hé !!!! Vous m'éblouissez...,
    se plaignit-il faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mer 13 Jan - 1:11

    William se retourna immédiatement lorsqu'il entendit un vacarme presque assourdissant venir d'un endroit du couloir pas si lointain qu'il l'aurait souhaité. Un peu plus et il aurait sursauté. Le coeur battant à cent à l'heure, il resta immobile au bout du couloir et éteignit soudainement sa lumière avec un "Nox" discret. Il retint son souffle, s'attendant à entendre de nouveaux bruits provenant de la même source qui se relèverait ou alors qui repartirait sur-le-champ. Et pendant ce temps, Will resterait immobile, froid comme une tombe et dans l'ombre. Il suffisait d'attendre, tout simplement. Ainsi, il ne bougea plus, retenant sa respiration, et le fit.
    Mais les secondes passèrent et rien n'arriva comme prévu. Il fronça les sourcils dans l'obscurité et hésita à bouger. Est-ce que la personne, ou la chose, était partie ?

    Il ne sut quoi faire, mais après de nouvelles secondes d'attente dans un silence total, il se décida à avancer, dans la direction du bruit. Il pointa sa baguette dans la direction, fit quelques pas, et murmura de nouveau "Lumos". Quelqu'un était bien là, par terre, il en avait la preuve. Mais Professeur, Préfet ou élève il n'aurait su le dire, il ne sut seulement que c'était que c'était bien un homme lorsque ce dernier se plaint d'être ébloui. Par réflexe, William détourna la lumière de sa baguette.


    "Oh, pardon."

    Mais il ne mit pas longtemps à se rendre compte à qui cette voix appartenait. Et en la reconnaissant, son sang se glaça dans ses veines. Il n'avait pas oublié leur dernière entrevue, et en rêvait même presque tous les soirs, puisqu'il y pensait tous les jours. Les battements de son coeur s'accéléraient de nouveau et... Et il finit par se demander s'il n'aurait pas mieux fallu qu'il se trouve face à un Préfet ou un Professeur. Il avala douloureusement sa salive et demanda d'une voix légèrement étranglé, mais toujours aussi douce.

    "Jay... ?"

    Le simple fait de prononcer son prénom lui donna un frisson, qu'il tenta d'ignorer, puis il abaissa sa baguette vers le sol, suffisamment près pour qu'ils puissent se voir, et suffisamment éloigné pour qu'ils ne soient pas ébloui par la lumière. Mais que faisait-il ici, lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Lun 18 Jan - 20:40

    A peine eut-il entendu un "Oh pardon.", qu'il sut à qui il affaire. Pâlissant, il sentit son cœur s'accélérer, tandis qu'il savourait les intonations de Bartholomew William Sullivan. Celui-ci venait apparemment aussi de reconnaître sa voix, car il prononça son prénom, en interrogation...

    - Bartholomew ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Il se demandait ce qu'il pouvait en effet bien faire. De la curiosité et de l'intérêt à son égard. Après la fin de leur dernière discussion, il s'était sentit tout drôle. Il avait ressentie une impression de... de manque. Et en même temps, une sorte de flamme s'était mis à briller en lui, et il avait été un gai luron le restant de la journée. Ce qui ne l'empêchait pas de ne plus avoir d'appétit... D'où en venait la raison ? Aucune idée. Il y avait aussi cette étrange sensation qui lui était provoqué lorsqu'il le voyait dans un couloir ou autre. A la fois agréable et désagréables. Et tout ceci le troublait. Alors quand il s'aperçut que son cœur s'était lui aussi accéléré, il en fut presque désespéré... Merlin, que lui arrivait-il ?

    Jay attendait toujours la réponse de Bartholomew. Il vit celui-ci ouvrir la bouche pour parler, et attendit sa réponse, perplexe. Mais à la place, ce fut des bruits de pas rapides qui rompit le silence. Jay sentit son sang se glacer une nouvelle fois dans ses veines.


    - Éteins ta baguette magique et suis moi !, murmura t'il précipitamment, de façon à peine audible pour que seul Bartholomew ne l'entende. Sans attendre sa réponse, il avisa alors l'endroit où ils étaient, et apercevant une grande armoire pas très loin, s'y dirigea. Priant pour que la porte ne grince pas, il l'ouvrit alors, et remercia silencieusement Merlin. Il s'y engouffra alors, et souffla légèrement :

    - Dépêche-toi !...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mar 19 Jan - 23:50

    Lorsque William entendit son prénom, prononcé par son... Euh... Ancien pire ennemi, il grimaça et répondit machinalement dans un léger grognement.

    "J'connais pas de Bartholomew."

    Il espérait que Jay ne le prendrait pas mal, et puis même si c'était le cas il lui avait dit des choses bien pires que celle-ci. Il resta toutefois immobile devant lui, n'abaissant pas même sa baguette qui était à l'angle parfois pour les éclairer sans les éblouir. Merlin, était-ce lui où Jay était tout simplement magnifique éclairer ainsi ? Dans les ténèbres mais avec juste le rayon de lumière qui faisait danser des flammes sur sa peau... Retenant son souffle pour essayer de reprendre un minimum de contenance, il ouvrit la bouche pour répondre à sa question mais n'en eut pas le temps, puisqu'il fut aussitôt interrompu par un nouveau bruit de pas dans le couloir. Ce dernier était plus rapide que celui de Jay, plus imposant peut-être. Un élève ne pouvait pas avoir une telle démarche à une heure si tardive. Ce ne pouvait être qu'un Préfet, un Professeur ou le Concierge. Jay réagit immédiatement et lui murmura précipitamment d'éteindre sa baguette et de le suivre. Sans réfléchir, William lui obéit et tourna rapidement la tête vers la source des pas pour examiner peut-être rapidement à quelle distance la personne se trouvait. Il tourna alors de nouveau la tête vers le fils de Gaia pour savoir où ce dernier avait pu se réfugier, et il le vit à l'intérieur d'une grande armoire, peu éloigné. Empressé, il le pria de le rejoindre avec un geste de la main.

    Sentant son coeur battre à toute vitesse, il se précipita pour le rejoindre, s'introduit dans l'armoire et ferma la porte derrière lui. Petit détail... Ils étaient vraiment à l'étroit là-dedans. Et cela ne faisait que l'embarrasser. L'odeur de Jay lui arriva de plein fouets aux narines et il ferma les yeux dans l'obscurité à cause d'un soudain vertige. Merlin, pourquoi cette odeur lui donnait-elle des ailes ? Pourquoi est-ce que le corps de ce soi-disan abruti ne lui donnait qu'un profond sentiment de plénitude, de paix avec lui-même. Ils faisaient environ la même taille et cela ne le gênait que davantage. Ses cheveux lui chatouillaient la joue, et désormais il ne savait plus si les battements de son coeur n'étaient rapides que parce qu'il y avait l'excitation de la cachette et l'adrénaline qui montait en lui. Il se mordit l'intérieur de la joue avant de faire taire une brusque pulsion. Il essayait de ne pas penser au fait qu'il se trouver vraiment contre Jay Miller, dans une armoire très étroite pour échapper à quelqu'un. Et ce quelqu'un arriva, faisant frissonner William d'effroi, et d'excitation.
    Les deux jeunes hommes entendirent la personne entrer. C'était manifestement un homme qui grognait et était là pour vraiment attraper des élèves en suite. Bartholomew se crispa légèrement et essaya vainement de mettre un peu d'espace entre lui et Jay. S'ils se faisaient prendre, ce serait embarrassant pour deux choses... Le lieu, et la position. Merlin si ça arrivait il pouvait rendre l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mer 20 Jan - 21:03

    Jay ne prit pas mal sa remarque. Il se contenta de sourire, lorsqu'il dit qu'il ne connaissait pas de Bartholomew. Que ce dernier aime ou non son prénom, Jay, lui, l'appréciait. Pour sa beauté, comme pour sa rareté. Après, il était normal que les gouts de chacun différaient. Et puis, il n'avait pas la même histoire... De toute façon, quand bien même aurait-il voulu répondre quelque chose, il aurait été interrompu par de nouveaux bruits de pas, qui ne pouvaient appartenir qu'à un préfet, un professeur, ou le concierge. Et qui que ce soit entre ces trois genres de personne, mieux valait-il ne croiser le chemin d'aucun d'eux. C'est pourquoi, quelques minutes plus tard, il se retrouva dans une armoire étroite, en compagnie de Bartholomew William Sullivan. Si dans l'action, il n'avait pas pensé au fait qu'ils seraient serré l'un contre l'autre, à présent qu'ils attendaient tous les deux que l'homme (d'après ses grognements) passe, il se rendait très bien compte de la présence de Barth à ses côtés. Elle lui provoquait des frissons de toutes parts, et à son grand dépit, ce n'était même pas des frissons d'horreurs, mais plutôt de dépit... Soupirant intérieurement, il ignora son cœur qui faisait une nouvelle fois des siens sans raison. Cependant, lorsqu'il sentit que Bartholomew s'éloignait de lui un petit peu, comme s'il répugnait de se trouver à ses côtés, il eut un léger pincement au cœur. Plus irrité qu'il n'aurait dû l'être, il souffla légèrement, un peu agacé à l'idée que Bartholomew ne puisse supporter d'être si près de lui.

    - Arrête de t'agiter comme ça ! Tu vas nous faire repérer...

    Il espéra que - qui que ce soit dans le couloir - la personne n'entendrait rien, et continuerait son chemin. Il imaginait déjà quelqu'un les découvrir dans ce lieu plus que bizarre, dans une position un peu ambigüe pour deux hommes. Ils seraient capable de croire qu'il était gay... Mais était-il sûr de ne pas vraiment l'être ? A vrai dire, il n'avait jamais essayé... Et il était vrai qu'il trouvait Barth plus qu'attirant, et merveilleusement beau. Sans compter son caractère, qui l'énervait autant que le fascinait... Le soudain silence du au fait que les pas s'étaient éloignés, puis estompé, le sortit soudain de ses pensées. Et il rougit violemment, en se rendant compte des pensées qu'il venait d'avoir... Gêné, même s'il savait que Barth ne connaissait pas ses pensées - et heureusement d'ailleurs ! -, il lui demanda, a la fois pressé de sortir, et peu motivé à s'écarter de Barth :


    - Tu crois qu'il est partit ?, murmura t'il. Pour lui parler, il avait tourné la tête vers lui, et à cause de l'étroitesse du lieu, son visage se retrouvait à présent à quelques centimètres du sien. Tellement près, qu'il pouvait à présent détailler chaque centimètre carré de la peau de son visage. Son regard loucha légèrement entre ses yeux bleus-verts plus que magnifique, et ses lèvres pulpeuses. Expirant doucement, il sentit soudain le souffle de Bartholomew lui chatouiller le visage, et son haleine l'enivra. S'il n'y avait pas encore fait attention jusqu'à maintenant, son odeur lui embrouillait à présent les sens. Il sentait bon. Son regard continuait de loucher, et il fut soudain pris d'une pulsion. Il avait envie de l'embrasser... A cette pensée, il rougit encore plus, et s'immobilisa complètement - à part les yeux -, de peur de ne pouvoir se contrôler. Merlin, que lui arrivait-il ?...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Jeu 21 Jan - 20:02

    William n'avait non plus réalisé tout de suite qu'il se retrouverait collé à Jay en entrant dans l'armoire. Ce n'est que lorsqu'il s'y trouva, et qu'il fut confronté à son odeur et à son corps contre le sien qu'il comprit vraiment dans quelle galère il s'était mis. Il retint son souffle lorsqu'ils entendirent des pas retentir dans la pièce, et essaya de mettre de l'espace entre Jay et lui, trop gêné par cette proximité qu'il appréciait contre son gré. Jay lui murmura d'ailleurs d'arrêter de s'agiter comme ça, après avoir soupiré. Sur le coup, presque habitué au geste, Bartholomew lui lança un regard noir visible même dans l'obscurité de l'armoire. Ce serait lui qui les ferait repérer s'il commençait à parler dans le silence. Néanmoins il détourna rapidement la tête, se sentant presque coupable d'avoir réagi si impulsivement envers lui alors qu'il voulait juste ne pas se faire repérer. C'était sûr que dans un tel endroit et une telle position, il ne valait mieux pas.

    Puis les pas s'éloignèrent et Bartholomew resta silencieux et attentif. Oui, l'homme était sûrement parti, car ses pas résonnaient d'une plus longue distance, les bruits étouffés par la porte qui faisait le lien. Il était alors si concentré (concentré parce qu'il ne voulait pas se laisser distraire par l'agréable... Non la délicieuse présence de Jay près de lui) qu'il sursauta carrément lorsque ce dernier prit la parole pour lui demander s'il était parti. Bartholomew tourna alors la tête, et réalisa que leurs visages étaient très proches. Incroyablement proches. Trop proches pour deux personnes qui même plusieurs semaines auparavant se considérer comme les pires ennemis. Et pourtant... Il ne le voyait plus comme tel. C'est à cet instant qu'il fut forcé de l'avouer... Jay était bien plus beau encore que ce qu'il pensait. Il était magnifique, et en tant que bisexuel, il devait l'admettre... Il était indéniablement attiré par lui. Il se mordit la lèvre à cette constatation et ne réalisa pas qu'il n'avait même pas répondu à sa question. À vrai dire, il se fichait complètement de savoir si la personne était partie. Tout ce à quoi il pensait était Jay Miller. Jay près de lui, ses lèvres non loin des siennes, ses yeux océans soudain vifs dans lesquels il allait sûrement se noyer s'il restait à trop les observer, son odeur indescriptible que même celles des filles ne parvenaient à égaler. Merlin... Non... Il ne voulait pas être trop attiré par lui. Il ne voulait pas, ça ne lui apporterait que des ennuis. Pourtant il voulut y goûter juste une fois. Et tant pis si après il devenait la risée de l'Ecole. Il en aurait profité.

    Alors, son regard alternant entre les yeux profonds et les lèvres entrouvertes du fils de Gaia, il approcha de nouveau son visage, et son bras passa derrière Jay pour prendre appui sur le bois. Il se pencha en avant, et dans un puissant frisson de désir, et sûrement sur un élan de folie qui lui coûterait probablement cher, ses lèvres prirent possession de celles du jeune homme avec une douceur infinie, sans vouloir le choquer, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde que d'embrasser son ennemi dans un placard des cachots, en plein milieu de la nuit alors qu'il était du même sexe. Mais il fut saisit d'un puissant sentiment de passion envers lui, et c'était presque le plus beau baiser de toute sa vie. Et sûrement le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Jeu 21 Jan - 21:25

    Jay sentit son cœur faire un bond lorsqu'il le vit approcher de plus en plus ses lèvres des siennes. Paniquant, il passa du rouge au blanc, puis du blanc au rouge.

    - Qu'est-ce que tu f...

    Il n'eut pas le temps de terminer son chuchotis à peine audible pour Bartholomew, que les lèvres de ce dernier entrèrent en contact avec les siennes. Son corps s'enflamma alors tout entier, et il entendit les battements de son cœur s'arrêter soudain... Avant de repartir, en battant deux fois plus vite. Les lèvres contre les siennes étaient douces, agréables, et chaudes. Oubliant un instant qui l'embrassait ainsi, il ferma les yeux, et rendit à Bartholomew son baiser brûlant, mais tendre. Il avait tout oublié. L'endroit où ils étaient, le pourquoi du comment, et le fait qu'ils aient le même sexe. Puis, soudain, sans qu'il s'y attende, une vague de désir violente le submergea, le troublant au plus haut point. Stupéfait, car il n'avait jamais ressentit une sensation aussi forte que celle-ci, il s'arracha au baiser de Bartholomew. Il put alors penser de nouveau, presque normalement. Recommençant à aller du rouge au pâle, et vice-versa, il regarda le visage de Bartholomew, à quelques centimètres de lui. Il l'avait embrassé... Deux hommes...

    - Qu'est-ce que.. P... Pourquoi ? Tu... T'es gay ?

    Sa voix était monté légèrement dans les aigus, par la surprise, lorsqu'il avait parlé. Il frissonnait encore. Mais ce n'était pas de l'horreur - bien au contraire : c'était du plaisir. Il était attiré par Bartholomew... Il était vrai qu'il n'avait encore jamais ressentit une chose pareille pour qui que ce soit, avant ce jour. Il avait cru être amoureux de Altae, car elle l'avait attiré plus que d'autres personnes. Mais là, c'était encore plus fort. Cent fois, même mille fois plus fort... Il eut un nouveau frisson. Il aurait voulu fermer les yeux, pour pouvoir penser normalement, sans le visage de Bartholomew à ses côtés, mais il ne pouvait se résoudre à se détacher de ses yeux merveilleux, et envoûtants. Se demandant s'il allait tout de même répondre, il inspira un grand coup pour essayer de se remettre du léger choc qu'il venait d'avoir. Grosse erreur : étant proche de Bartholomew, son parfum et son odeur le frappa de plein fouet, et il eut de nouveau cette étrange envie de l'embrasser...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Ven 22 Jan - 22:01

    C'était un instant merveilleux, juste au-delà des mots. Il n'avait compris ce qu'il lui avait pris. Mais depuis leur dernière rencontre, il n'avait fait que penser à lui... Lui qui hantaient ses nuits et ses jours. Il avait pensé à son regard lorsqu'il lui avait légèrement souri, à ses lèvres s'étirant légèrement lorsqu'il lui avait répondu par l'affirmative quand lui avait parlé de "meilleurs ennemis", à cette main qui avait saisi la sienne lorsqu'ils parlaient d'eux-même, se livrant à l'autre. Alors peut-être déversait-il toute sa frustration et sa passion dans cet élan de folie qui l'amena à embrasser doucement le fils de Gaia. Avec son odeur et son visage si près, il avait été incapable de résister. Et puis, ce baiser était juste parfait. Parfois les "premiers baisers" pouvaient être un peu désagréables, ou ratés. Là ce n'était pas le cas. Il lui semblait que leurs lèvres étaient faites pour être mises ensemble. Il y goûta avec délectation, n'utilisant pas la langue mais seulement ses lèvres. C'était une sensation de chaleur et de douceur incroyable. L'haleine du jeune homme heurtait la sienne et il se sentait presque au paradis.

    Enfin avant que Jay ne s'arrache au baiser. Jay qui avait pourtant répondu au baiser pendant quelques instants, instants étant le mot le plus approprié puisque William ne savait pas combien de temps ils avaient passé à s'embrasser. Il se mordit les lèvres pour ne pas se jeter sur lui de nouveau. L'instant de paradis était terminé. Fini... Jay allait se foutre de lui, lui cracher que ce baiser le dégoûtait et irait le raconter à tout le monde. Bartholomew s'écarta le plus possible de lui, histoire de ne pas le dégoûter davantage et de ne pas souffrir encore plus lorsqu'il le rejetterait. Leur "amitié" aura été bien brève. Il resta un instant les yeux dans les siens, les trouvant juste tout simplement magnifiques. Mais pas longtemps. La peur au ventre, il baissa le regard. Jay se mit à bafouiller, à ne pas comprendre, à demander pourquoi. Et il lui demanda s'il était gay. Will se sentit incapable de répondre. S'il répondait "Non", il dirait la vérité puisqu'il était bisexuel, mais est-ce que Jay, lui, le croirait ? Il pouvait lui répondre que non en effet, mais qu'il était indéniablement attiré par lui sans savoir comment. Non, il ne le ferait que fuir et il le dégoûterait davantage.

    Non, il était incapable de répondre convenablement. Lui d'habitude plutôt courageux, il était complètement figé et avait la gorge sèche. Son estomac semblait contracté, il avait l'impression que même s'il avait voulu parler, il n'en serait pas capable. Et curieusement, il fut brisé. Habituellement, il n'aurait pas été aussi déboussolé. Après tout, pour un baiser de plus ou de moins... Mais là. Là il se sentait presque dévasté sans raison, juste aux mots de Jay. Il avait perdu tout courage... Alors il ouvrit la porte de l'armoire trop honteux, et sortit.


    "Désolé..."

    Son mot avait été prononcé dans un souffle à peine audible, qu'il aurait presque difficilement entendu lui-même. Mais il ne pouvait pas. Il ne se sentait pas bien, chamboulé, bouleversé. En dehors de l'armoire, son pas se fit un peu plus précipité qu'il ne l'aurait voulu, mais il ne pouvait vraiment pas faire face à Jay... Alors que ça ne lui aurait posé aucun problème quelques semaines auparavant. Mais là... Non. Non... C'était au-dessus de ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Ven 22 Jan - 23:01

    Il l'entendit s'excuser faiblement, avant d'ouvrir la porte de l'armoire, et de sortir. Il entendit son pas légèrement précipité dans le couloir s'éloigner. Jay était comme stupéfixé. Il ne savait plus quoi penser, ni quoi faire. Il était perdu, complètement perdu. Il avait apprécié le baiser. Non, il l'avait voulu, et adoré... Les sentiment se mélangeaient en lui, confus et embrouillés. Mais il venait de comprendre une chose : il était attiré par Bartholomew. Bartholomew, son ancien ennemi. Bartholomew, qui était un homme... Etait-il bisexuel ? Avant ce moment-là, l'idée ne lui avait jamais effleuré l'esprit. Mais à présent... Qu'il soit un gars, avait-ce de l'importance ? Apparemment, le fils de Hadès était autant attiré par lui, que Jay par lui. Du moins, d'après le baiser qui venait d'avoir lieu... Un baiser. Il sentait encore le goût des lèvres de William sur les siennes. Jamais il n'avait goûté à des lèvres aussi merveilleuses. Leur saveur était... tout simplement inexplicable. Il avait plus qu'aimer le baiser. Et il n'avait qu'une envie : le renouveler. Cela n'avait pas d'importance qu'ils soient deux hommes... Non ? Non. Mais à présent, Sullivan était en train de s'éloigner de lui, à chaque seconde qui passait... Pensait-il que Jay était dégouté ? Amusé ? C'était bien possible. Après tout, ils ne se connaissaient pas tant que ça... Il pâlit à l'idée que Bartholomew puisse penser une chose pareille, alors que c'était tout le contraire. Son cœur battait toujours aussi fort, même maintenant qu'il n'était plus là. Il était encore parcouru de quelques frissons de plaisirs, et il tremblait légèrement. Puis soudain, tout fut clair dans sa tête. S'il ne le rattrapait pas, il croirait sans aucun doute que Jay ne voulait plus le revoir, ou quelque chose comme ça... Or, cette simple idée lui était insupportable. Le fait qu'ils soient deux hommes n'avaient aucune importance. Aucune. Seul l'attirance qu'ils avaient l'un pour l'autre était important. C'est pourquoi, il sortit soudain en tout hâte de l'armoire - sortant par la même occasion de son immobilité momentanée -, et se mit à courir comme un dératé, à la poursuite de Bartholomew. Il le rattrapa dans un couloir tout aussi sombre que celui où se trouvait l'armoire où ils s'étaient cachés. Où ils s'étaient embrassés... Presque tout le château était endormit. Mais pas eux. Eux, ils étaient réveillés. Plus que réveillé, même... Le cœur battant à toute vitesse, Jay franchit les quelques mètres qui le séparait encore de Bartholomew - qui s'était sans doute arrêté parce qu'il l'avait entendu courir derrière lui - et sans donner d'explications qui n'auraient servis à rien, il poussa Bartholomew un peu violemment, le plaquant contre le mur, et l'embrassa avec fougue, inondant ses sens de Bartholomew...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Sam 23 Jan - 12:27

    William ne pouvait pas en supporter davantage. Sans savoir ni comment ni pourquoi, il se sentait dévasté, soudainement vidé de tout sentiment positif, comme s'il était épuisé. Pourtant Jay n'avait pas été vraiment brutal. Il ne l'avait pas immédiatement repoussé et cracher au visage que c'était écoeurant avant de partir en courant. Non il avait réagi plutôt calmement et avait même répondu. Mais Will ne s'en sentait pas mieux. Il avait un poids douloureux sur l'estomac sur lequel il n'arrivait pas à mettre de nom. Alors autant partir loin de lui, là il pourrait réfléchir sur ses propres réactions. Parce qu'à vrai dire il avait l'esprit un peu embrumé. Il se savait attiré par Jay... Mais le flot de sentiments qui se déversa en lui lors de leur baiser était plus qu'inattendu. Merlin il ne se sentait pas bien, il voulait rentrer à la Salle Commune.

    Enfin ça c'était le plan jusqu'à ce que Jay le rattrapa. En entendant ses pas précipités résonner dans le couloir, le jeune homme ne s'arrêta pas et ne regarda pas non plus en arrière. Il ne voulait pas entendre lui dire ce qui sifflait déjà dans son esprit. Même s'ils ne se connaissaient pas tant que ça, leur haine réciproque vieille de plusieurs années lui donnait l'impression qu'ils étaient plus proches qu'il ne le pensait. Enfin c'était ce qu'il pensait. Pas Jay. Soudain quelque chose l'agrippa à l'épaule pour le pousser un peu violemment. Surpris, William écarquilla légèrement les yeux et faillit même se défendre par réflexe mais il se retrouva rapidement plaqué contre le mur et bloqué. Il n'eut pas le temps de penser à quoi que ce soit, car des lèvres se plaquèrent contre les siennes dans un baiser fougueux et passionné.
    Bartholomew avait du mal à y croire. Jay l'embrassait de nouveau... Il ne le dégoûtait donc pas ? Sentant une sensation de chaleur intense lui parcourir l'échine, il se saisit de la chemise du jeune homme pour l'attirer davantage à lui et répondit au baiser avec la même fougue, le même... abandon. Oui, il s'abandonnait presque à lui, Jay lui faisait perdre la tête. Son souffle se faisait archaïque, et il ne se préoccupait de plus rien que de ce baiser sans fin.

    Les minutes passaient et Bartholomew de se lassait pas de la sensation des lèvres de Jay sur les siennes. Il lui semblait qu'il n'avait jamais rien ressenti de tel. Mais il ne voulait pas être le dernier à rompre le baiser. Aussi idiot que cela pouvait paraître, il ne voulait pas sembler trop dépendant. Alors après une dernière caresse, il s'écarta légèrement, à la recherche d'un souffle régulier. Néanmoins il resta contre le corps du fils de Gaia, se sentant trop bien ainsi pour y renoncer sur le coup. Il savait que les prochaines secondes signeraient un tournant dans leur relation, quoi qu'elle soit désormais. Ce ne serait plus jamais pareil entre eux, et il ne sut que dire. Il avait suffisamment montrer de ses pensées en l'embrassant la première fois. Maintenant que Jay y répondait, il ne savait pas vraiment ce qu'il avait dans la tête, alors il plongea les yeux dans les siens et l'interrogea timidement du regard. Tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Sam 23 Jan - 22:25

    Le goût de ses lèvres était tout simplement merveilleux, indescriptible. Leur souffle était anarchique, précipité. Son cœur battait plus vite qu'il ne l'avait jamais fait. Les yeux fermés, il se délectait des merveilleuses sensations qui l'envahissaient de partout. Son corps collé contre le sien, ses mains plaquant celles de Bartholomew contre le mur - l'empêchant de bouger. Il était tout simplement aux anges. Cet instant était parfait. Il avait embrassé tant de personne avant lui, qu'il ne les comptait même plus. Mais ça n'avait rien de comparable. Ce baiser était mille fois mieux. Sa langue dansait avec celle de William, s'enroulant autour de la sienne. C'était le meilleur baiser qu'il n'avait jamais donné, et reçu. Et il aurait souhaité qu'il ne s'arrête jamais... Mais tout avait une fin, c'était bien connu. Et son ex-ennemi rompit leur baiser, ne bougeant cependant pas de place. Leur regard se croisèrent alors, et Jay plongea ses yeux dans les siens. A sa timide interrogation muette, il sentit ses joues rosir légèrement, et elles se mirent à le brûler. Mais il ne bougea pas d'un millimètre, et ne déserra pas non plus son emprise sur le fils d'Hadès. Il était trop bien ainsi, contre lui, et il ne avait peur qu'il puisse partir. Ne sachant trop quoi répondre, il lui sourit timidement, et murmura tout bas :

    - Il faut croire que tu embrasses comme un Dieu, puisque je t'es couru après pour en redemander...

    Il sentit ses joues le brûler encore plus, en prononçant les mots "couru après". D'ordinaire, c'était les filles qui lui couraient après, du moins, au sens figuré. Ce qui n'était pas forcément le cas ici. Cependant, il ne détourna pas son regard, incapable de s'arracher aux yeux plus que splendides, de Sullivan. Il s'y perdait, n'en sortant que pour admirer les traits fins et beaux de son visage. Il était magnifiquement beau. C'était la première fois qu'il était attiré par un homme, mais en cet instant, ça ne lui semblait pas tellement différent... Ça ne changeait rien à ce qu'il éprouvait. Et à ses yeux, c'était tout aussi bien. Et puis au moins, il venait enfin de mettre un nom sur le sentiment que Bartholomew provoquait souvent en lui : l'amour ou l'attirance. Dire que cela durait depuis des années, et qu'il avait fallu qu'il l'embrasse, pour qu'il s'en rende compte... Merlin, quel idiot de ne pas s'en être aperçu avant, et de ne pas avoir compris plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 24 Jan - 0:38

    William se sentait proche du paradis. Les lèvres de Jay étaient incomparables aux autres. Peut-être un baiser d'homme n'était-il pas comparable à ceux d'une femme, bien qu'il en doutait. Et puis il avait déjà eu des expériences homosexuelles. Bien sûr ça n'avait été que des coups d'un soir, il s'était même risqué à aller dans une boîte gay un jour, juste pour "voir". Mais là ce n'était pas pareil. C'était bien plus passionné, et provoquait bien plus de réactions insolites, qu'il ne se serait jamais attendu à avoir, et spécialement avec Jay Miller. Mais il comprenait que ces réactions étaient dues à des sentiments qui étaient plus fort que de l'attirance. De l'amour ? Non non bien sûr que non, l'amour n'existait pas, Bartholomew le savait bien. Du moins il le pensait... Mais jamais il ne tomberait amoureux de Jay. Aussi magnifique, intelligent, gentil et drôle soit-il. Merlin non ! Il n'était pas amoureux de lui et ne le serait jamais !! Même si ses lèvres lui semblait avoir été sculptées pour compléter les siennes...

    Ecartant ses pensées de son esprit avant qu'elles ne lui fassent complètement perdre la tête, il s'écarta doucement de Jay, le souffle rauque et encore irrégulier, et baissa le regard, fixé sur ses mains qui emprisonnaient toujours la pauvre chemise du fils de Gaia. Il n'avait pas voulu réellement rompre leur baiser mais il ne voulait pas une nouvelle fois être le dernier à résister. Et voilà qu'il n'osait plus regarder son ex-ennemi dans les yeux ? C'était sûrement une blague, il ne baissait jamais les yeux devant lui. Mais là... Là leur relation avait complètement changé. Ce baiser avait tout bouleversé et William espérait plus que tout que ce serait en bien. Il commençait à s'attacher à Jay. S'attacher peut-être plus qu'il n'aurait voulu l'admettre. Et Miller lui sourit timidement, avant de murmurer qu'il embrassait comme un Dieu, sinon il ne lui aurait pas couru après.
    Bartholomew fut heureux d'être dans le noir car ainsi, Jay verrait moins qu'il rougissait légèrement... Rougissait comme une lycéenne. Merlin qu'il s'agaçait ! Pourtant le compliment de Jay lui alla droit au coeur, et il sourit légèrement. Il se sentait très flatté et curieusement un peu ému aussi. Ses mains desserrèrent leur prise sur le vêtement du jeune sans toutefois la lâcher. Il ne voulait pas le laisser partir.


    "Oh merci merci... Mais tu sais, tu n'es pas mal non plus."

    Il avait un peu maladroitement caché sa gêne, mais l'instant était si étrange ! Jamais il n'aurait imaginé dans ses rêves les plus fous que Jay Miller lui dirait un jour qu'il embrassait comme un Dieu, et que ça lui ferait autant plaisir que ça. Puis il releva doucement le regard vers lui, légèrement timide pour la première fois de sa vie peut-être, et il dit toujours dans un murmure.

    "Je ne savais pas que tu étais attiré par les hommes... J'étais sûr que tu me repousserais. Et que tu te foutrais de moi."

    Il eut un léger sourire amusé pour montrer que ça ne lui faisait pas mal, et surtout pour se défendre. Ils se connaissaient peu et après tout, il n'était pas à l'abri d'un mauvais coup. Jay avait maintenant toutes les armes pour l'abattre s'il le voulait, et William voulait garder une certaine raison et contenance, juste au cas où. Par peur, par besoin de se préserver au cas où on lui ferait du mal. Cependant il resta contre le fils de Gaia.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 24 Jan - 18:11

    Jay sourit doucement à sa réponse, les joues toujours aussi rouges. Malgré qu'il soit gêné de cette situation plus que bizarre, il se sentait bien en cet instant. Il était heureux.

    - Merci... Et de rien.

    Toujours un léger sourire timide aux lèvres, il continua de le regarder, les joues brûlantes. Mais il était bien incapable de décrocher son regard de Bartholomew. Tout comme un aimant était bien incapable de résister à l'attraction du fer. Et puis, il était tellement bien, là... Il sentit les mains du fils d'Hadès déserrer leur étreinte sur sa chemise, sans pourtant le lâcher Mais Jay, lui, n'avait même pas la force d'enlever ses mains. Ces dernières plaquaient les bras de Bartholomew en l'air, contre le mur. Si quelqu'un les surprenaient, il devait avouer que leur position était plus qu'ambigüe - à croire que Jay allait lui faire l'amour sur place - mais il s'en fichait en cet instant. Il ne voulait pas bouger, c'est tout. Il ne voulait même pas s'éloigner d'un millimètre de Bartholomew. A vrai dire, il n'avait envie que d'une seule chose : recommencer le baiser. Mais le fils d'Hadès lui dit alors qu'il ne savait pas qu'il était attiré par les hommes, et qu'il avait été sûr qu'il le repousserait et se foutrait de lui. Jay sourit doucement. Son visage toujours à quelques centimètre de celui de Barth, il répondit :

    - Je ne le savais pas moi même. Je viens juste de le découvrir...

    Et c'était vrai. Il était bisexuel... Bien que le mot l'effraya encore, il commençait peu à peu à l'accepter. Un sourire tout aussi amusé que celui de Bartholomew étira alors ses lèvres. Lèvres qui étaient toujours aussi proche des siennes... Le cœur battant toujours à une vitesse accéléré, son souffle toujours rendu anarchique par la présence de Bartholomew, il rapprocha peu à peu à nouveau ses lèvres des siennes, comme envoûté... Il ne voulait pas paraître demandeur, mais il ne pouvait s'empécher de l'embrasser. C'était si bon... Et c'est pourquoi lorsque ses lèvres rencontrèrent les siennes, et que leur langue s'entremêlèrent en une nouvelle danse, un peu moins rapide que la précédente, il gémit de plaisir, et colla un peu plus son corps contre celui de Bartholomew, ses mains faisant toujours pression sur celle du fils d'Hadès...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 24 Jan - 19:13

    Bartholomew sourit légèrement au fils de Gaia, les yeux toujours plongés dans les siens. Il n'avait jamais pensé que ses yeux puissent être si beau. Ils étaient d'un bleu vif, pur. Merlin il voyait son visage plus près que jamais et le trouvait encore plus beau. Il faillit grogner intérieurement à cette remarque. Encore un peu plus et il deviendrait une vraie collégienne. Il savait de toute façon que beaucoup de filles lui courraient après, et il se sentit chanceux pour la première fois de se trouver en sa compagnie. Il sourit légèrement à cette pensée et finit par lui demander depuis quand il était attiré par les hommes.

    Et sa réponse le fit sourire. Il se sentait heureux et satisfait... Privilégié. Il était sa première expérience masculine, lui faisait découvrir un truc nouveau, et le simple fait de se sentir différent à ses yeux, d'avoir une place que personne d'autre n'aurait, le remplissait d'un sentiment de joie intense. Il en avait même tout oublié. Oublié son ancienne haine à son égard, oublié tous les différends qu'ils avaient eu, oublié leur position plus qu'explicite... Les bras en l'air, maintenu contre le mur par les mains du fils de Gaia, il lui sourit doucement et se rendit compte à cet instant seulement que leurs lèvres étaient à peine à quelques centimètres d'écart. William retint son souffle en voyant la situation et jeta un coup d'oeil curieux à Jay. Allait-il parler de nouveau, ou ignorer toute sorte de réflexion sur un éventuel "nous" ? Will préféra le laisser décider à sa place, et comprit rapidement la déicision du fils de Gaia lorsque ce dernier amena ses lèvres de nouveau contre les siennes.

    Bartholomew ferma les yeux en retrouvant cette sensation qu'il semblait avoir perdu depuis une éternité. Jay embrassait d'une façon singulière, à moins que ce soit lui qui voit la chose ainsi. Mais ses baisers l'entraînait dans un état qu'il ne saurait jamais définir. Il se sentait tout simplement bien, et frissonna de plaisir lorsque leurs langues se retrouvèrent. Ses mains emprisonnées, il se cambra légèrement pour coller son corps à celui de Jay alors que ce dernier s'assurait de la même chose. Il entendit même le gémissement de plaisir de ce dernier, et il ne vint même pas à son esprit un peu railleur du Bartholomew-qui-détestait-Jay-Miller de s'en moquer. Au contraire, ça ne fit que l'amuser légèrement et lui donner confiance. Confiance en lui et en la relation, peu importe sa nature, qu'il commençait à tisser avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 24 Jan - 20:52

    Il ne se lassait pas de ses lèvres si douces, si... parfaites. C'était magique, fantastique. Il ne savait pas où cela allait le mener. Pour lui, c'était nouveau. Mais il aimait ça. Il aimait sentir les lèvres de Bartholomew contre les siennes. Il aimait l'effet que leur langue entremêler produisait sur lui. Il aimait la sensation de bonheur, que lui faisait ressentir leur deux corps collé l'un à l'autre. Il aimait tout ça, et voulait qu'il n'y ait jamais de fin. Que ça ne cesse jamais. C'était tellement merveilleux... Approfondissant leur baiser, il plaqua un peu plus Bartholomew contre le mur, et se plaqua lui même un peu plus, sur son "amant". Amant... Il ne savait pas si c'était le bon mot pour définir ce qu'était à présent Bartholomew, pour lui, mais il n'en trouvait pas d'autre à ce moment-ci. Au bout de quelques minutes, l'une des mains de Jay descendit soudain vers le ventre de Bartholomew, et passant sous sa chemise, lui caressa doucement le torse. Il ne comptait pas forcément aller plus loin - souhaitait seulement assouvir son envie de le caresser...

    Les minutes passèrent sans qu'il ne se lasse de l'embrasser, ou de le caresser. Mais ne voulant pas paraître à la fois trop en demande, et ayant peur de s'aventurer trop loin avec lui alors qu'ils étaient ennemis il n'y a pas si longtemps que ça, il rompit soudain le baiser à regret. Lui souriant doucement, il reprit alors la parole :

    - Il est tard. On devrait peut être rejoindre nos dortoirs...

    Et pourtant, il ne bougea pas d'un millimètre. Il était si bien, là... Mais tout a une fin, non ? Alors il déserra légèrement son étreinte sur son bras qui était resté en l'air , au dessus de leur tête, contre le mur, et caressant une dernière fois le torse de Bartholomew, il retira sa main, et s'écarta légèrement de lui - histoire de ne pas être tenté de l'embrasser encore une fois. Cependant, il se saisit d'une des mains de Bartholomew, et entrelaça ses doigts avec les siens, dans un geste affectif. Et aussi pour lui faire comprendre qu'il ne souhaitait pas que ça s'arrête là, et qu'il voulait qu'il y ait une suite à ces quelques baisers et caresses échangés...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Dim 24 Jan - 21:20

    Will goûtait sans se lasser aux lèvres de Jay. Ce n'était pas humain... Ce que le fils de Gaia faisait ressentir à William ne pouvait pas être humain. Il était pourtant un habitué des baisers, des relations qu'elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles. Mais cette fois-ci, ce n'était rien de comparable à tout ce qu'il avait vécu auparavant. C'était complètement nouveau... Les frissons secouant son corps s'enchaînaient, il pouvait sentir des papillons dans le ventre. C'était si bon.

    Se sentir plaqué contre ce mur, les bras entravés et les sens envoûtés était une expérience insolite mais divinement bonne. Il fit onduler son corps sous celui de Jay pour lui montrer qu'il aimait ça, en plus de l'application qu'il avait à répondre correctement au baiser. Il frissonna même de nouveau lorsqu'il sentit une main venir caresser son torse sous sa chemise. Il en eut la chair de poule et soupira presque contre les lèvres du fils de Gaia. Non, il ne laisserait pas les choses aller plus loin, mais juste ça... C'était si bon. Si c'était la première fois que Jay caressait un torse d'homme, alors il s'y prenait mieux que personne, il devait avoir un don inné. Ou alors c'était lui qui le ressentait ainsi.

    Mais le baiser fut rompu par Jay. William, une nouvelle fois, craignit la suite mais avait plus confiance. Le fait que le fils de Gaia l'ait embrassé une nouvelle fois lui montrait qu'il ne se foutait pas de lui. Cependant ce qu'il lui dit ne lui fit pas plaisir, curieusement. Il lui proposa d'aller rejoindre leurs dortoirs respectifs. Bartholomew se retint de grimacer. Et de s'insulter à cette pensée. Merlin s'il devenait accro à lui ça allait vraiment mal. Néanmoins il lui sourit légèrement et s'apprêta à s'écarter pour qu'il puisse partir. Mais Jay resta là. Le fils de Hades lui jeta donc un regard incompréhensif. L'autre lui caressa le torse une nouvelle fois alors qu'il ne le quittait pas des yeux comme pour comprendre ce qu'il faisait, puis il s'écarta. William eut une désagréable impression de froid et plus déçu qu'il ne l'aurait voulu, il s'écarta pour prendre son chemin.
    Mais Jay s'empara de sa main et entrelaça leurs doigts. Sans comprendre, le jeune Hades leva la tête vers lui et le vit sourire doucement. Leurs doigts étaient croisés comme ceux d'un couple. Est-ce que cela voulait-il dire qu'il y avait un certain avenir ? La question brûlait les lèvres de William qui hésita à la poser. Il demanda finalement, d'une voix douce mais toujours dans un murmure pour ne pas se faire prendre.


    "Où est-ce que ça va nous mener, tout ça... ?"

    Il sentit son coeur se serrer à la formulation, et fut désespéré intérieurement lorsqu'il se rendait compte que la réponse de Jay lui importait bien trop. Qu'il souhaitait plus que tout qu'il lui dise qu'il commencerait une relation qui n'avait rien de platonique. Et il s'en mordit la lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Lun 25 Jan - 17:26

    Où est-ce que cela allait les mener ? Il n'en avait aucune idée. Il savait seulement qu'il ne voulait pas que ça s'arrête là. Il voulait... plus. Aussi incroyable que ça l'était, les derniers instants qu'il venait de passé, faisaient à présent partout des plus beaux de sa vie. De son existence, même. Il n'y avait aucun mot pour complètement décrire ce qu'il venait de vivre. C'était au-delà des mots, tout simplement. Ses doigts entrelacés avec ceux de Bartholomew, les sourcils légèrement froncés par le fait qu'il soit en train de réfléchir, il répondit alors :

    - Je... Je ne sais pas. C'est nouveau pour moi...


    Il se sentit rougir, mais malgré sa gêne évidente, il reprit :

    - Tout ce que je sais, c'est que... Même si je ne sais pas ce que toi tu en as pensé, j'ai... adoré. Et je veux... plus. Je ne veux qu'on s'en arrête là. Ça fait vraiment bizarre, vu qu'on était encore ennemis, il n'y a pas si longtemps que ça, mais... Tu crois qu'on pourrait construire une... relation ?

    Voilà, le mot était sortit. "Relation". Oui, c'était vraiment ce qu'il voulait. Une relation avec lui, et pas elle. C'était un homme, mais il se rendait compte en cet instant, que ça ne comptait pas vraiment pour lui. Seulement, il était attiré par lui, et il ne voulait pas se contenter de quelques baisers et caresses d'un soir, avant de tout oublier. Pas cette fois-ci. Pas avec William. Se mordant la lèvre inférieure jusqu'au sang, il serra un peu plus la main de Bartholomew dans la sienne, caressant sa paume sans vraiment s'en rendre compte, et attendit sa réponse. Il n'osait le regarder dans les yeux. Les jours rouges, il attendit donc le verdict du fils d'Hadès. Mais il n'osait trop espérer. Il préférait ne pas se faire d'illusions, avant d'avoir eu sa réponse. Car il se rendait compte, à présent, que sa réponse lui importait vraiment. Il redoutait ce qu'il allait pouvoir lui dire, et espérait de tout son être, que ce soit positif. Mais peut être que... Peut être que William n'avait agit que sous le coup d'une pulsion ? Peut être cela ne signifiait pour lui, qu'un moment de détente et d'amusement. Peut être que pour lui, que ce soir Jay ou un autre, c'était du pareil au même du moment que c'était un garçon, et pas une fille... Il sentit le sang couler légèrement le long de sa lèvre et de son menton, et repoussa ces pensées sombres. Inutile de s'imaginer des choses. Autant attendre la vérité, qui ne tarderait pas à sortir de la bouche du premier homme envers qui il était attiré. Et c'est ce qu'il fit, usant de toute la patience qu'il avait pour ne pas s'enfuir à toutes jambes, tellement la peur d'être rejeté le prenait aux tripes...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Lun 25 Jan - 19:15

    Sa question lui sembla lourde de sens. Mais ils ne pouvaient pas rentrer dans leurs dortoirs respectifs ainsi, se tenant la main après s'être passionnément embrassé et sans s'être rien dit. Ca, il l'aurait fait avec un autre homme. Ca lui était déjà arrivé. Des baisers échangés, des caresses, parfois plus. Mais sans engagement, sans relation. Les relations, il en avait avec des filles, et pourtant il n'arrivait même pas à comparer ce cas là à celui de Jay. Jay c'était différent. Il ne voulait pas que ça s'arrête là.

    Ce dernier lui avoua qu'il ne savait pas où ça allait les mener, que c'était nouveau pour lui. Cela voulait-il dire qu'il voulait en rester là malgré tout ? William eut un pincement au coeur plus fort qu'il ne l'aurait cru, mais plus pour longtemps car le fils de Gaia reprit la parole. Will releva les yeux pour l'écouter, et ses mots firent battre son coeur plus vite, une lueur d'espoir intense allumant son regard. Il voulait plus... Plus.

    Bartholomew le regardait avec attendrissement, il semblait légèrement gêné et cela ne le rendait qu'encore plus mignon. Il s'arrêta un instant sur le terme mais n'y fit plus attention... À quoi bon nier, il savait bien qu'il était attiré par lui maintenant. Alors autant l'affirmer, oui il était craquant. Il sentit sa main serrer légèrement la sienne et un mince sourire vint effleurer ses lèvres.


    "Ca fait un changement aussi... Mais je crois que je ne t'ai jamais détesté pour une bonne raison. Je veux... plus, moi aussi. J'aimerais être avec toi."

    Il inspira profondément, avec la curieuse impression d'avoir dit quelque chose de profond, un véritable souhait enfoui au fond de lui. Oui... Il voulait ça, être près de lui. Etre important pour lui, avoir des échanges avec lui. Peut-être que Jay parlait-lui d'une simple petite relation comme il en avait eu souvent, mais pas William.

    "Donc pour répondre à ta question... Oui, je pense que l'on pourrait. J'en ai envie. Mais... Si ça se passe, peut-être vaudrait-il mieux le garder le plus secret possible ? Si tu le veux aussi..."

    Sa voix était posée, et pourtant il se sentait partagé entre deux extrêmes. Il était heureux et excité comme une puce par la situation, parce qu'il n'avait jamais rien ressenti de tel et voulait continuer ainsi, voulait juste être avec lui. D'un autre côté, il était mort de trouille et inquiet d'un éventuel rejet de Jay, craignant avoir mal interprété ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Lun 25 Jan - 20:55

    Il sentit son cœur se réchauffer au mince sourire de Bartholomew, et écouta sa réponse, toujours aussi gêné. Ses paroles lui réchauffèrent elles aussi son cœur, et il eut un frisson. Lui aussi il voulait plus. Et il voulait être avec lui... Son cœur s'accéléra dans sa poitrine, et un mince sourire apparut aussi sur son visage, en réponse à celui de Bartholomew. Il voulut répondre, mais le fils d'Hadès reprit la parole, et il l'écouta à nouveau. Ses paroles le touchèrent lui venant droit au cœur. Il avait envie d'une vraie relation avec lui... Il ajouta alors qu'il vaudrait tout de même mieux garder leur relation le plus secret possible. Jay, qui ne tenait pas particulièrement à annoncer à tout le monde qu'il sortait avec Bartholomew - histoire d'éviter des insultes, des suicides et dépression des filles, des disputes avec ses "amis" homophobes, etc -, sourit à nouveau doucement, avant de répondre :

    - Je suis du même avis que toi, en ce qui concerne le secret. Et oui, je suis du même avis que toi. J'en ai aussi envie...


    Tout comme il avait envie de l'embrasser encore. Mais il n'arrêtait pas de le faire. Bartholomew allait finir par le trouver demandeur... C'est pourquoi, malgré l'intense envie qu'il avait de renouveler leur étreinte et leurs échanges passionnés, il se contint. Si le fils d'Hadès en avait aussi envie, il le ferait, et puis c'est tout. Il ne souhaitait pas le monde que William le trouve collant ou trop demandeur, alors qu'ils sortaient ensemble depuis... même pas une minute. Se contentant de continuer ses caresses sur le dos de sa main - toujours inconsciemment -, il sourit alors à son "petit ami". "Petit", pas "petite". Son premier "petit" ami... Finalement, il ne trouvait pas cela si bizarre que ça... Enfin, un peu tout de même, mais pas autant qu'il aurait cru le penser...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Lun 25 Jan - 23:42

    Jay lui répondit qu'il était d'accord pour la relation secrète. Bartholomew n'avait pas vraiment envie de voir tout le monde au courant de cette relation. Certaines filles feraient des dépressions, et il pouvait y avoir des réactions homophobes... Qui pourrait aboutir à d'éventuels conflits entre Jay et lui. Et cette simple idée lui fendit le coeur. Alors cette solution était sans doute la meilleure. Bartholomew eut un léger sourire à l'adresse du fils de Gaia et serra à son tour sa main dans la sienne.

    "Très bien... Alors... Laissons-nous une chance."

    Ces mots lui semblaient sceller leur relation, et il en frissonna, bien que se trouvant légèrement collégienne. Il rougit un peu et leva le regard vers Jay.

    "Je te raccompagne près de ta Salle Commune ? Elle est plus près...

    Il l'entraîna donc par la main, sans avoir trop à le forcer. Cette sensation était tout simplement merveilleuse, et il se surprit à penser qu'il voulait la voir durer le plus longtemps possible. Il serra avec douceur la main dans la sienne, dans un geste affectueux, et lorsqu'ils sortirent des cachots, au rez-de-chaussée pour atteindre la Salle Commune de Gaia, Bartholomew eut le loisir de voir mieux le visage de son désormais petit ami. Auquel il sourit avec la même douceur, une douceur qu'il n'aurait jamais imaginé pour lui.


[C'est court au cas où t'aurais une contestation ou un quelconque commentaire ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mar 26 Jan - 20:54

    [Hj : J'avoue avoir été surprise ! :O xD J'ai cru que t'allais me faire un roman, vu que t'as pas été en cours aujourd'hui ! ^^' xD Et je m'en réjouissais de le lire, mais pas d'y répondre - je voulais pas paraître ridicule. xD]

    Jay sourit aux paroles de Bartholomew. Une "chance". Ils allaient se laisser une chance... La chance de s'aimer, de vivre une relation tous les deux. Bizarrement, le mot "relation" ne l'effrayait pas plus que ça. Pourtant, celle-ci différait des autres, vu que c'était avec un homme. Mais, il était tellement heureux que pour décrire leurs rapports, ce soit ce mot là qui soit employé, qu'il ne pouvait définitivement pas en avoir vraiment peur. Seul persistait la peur de l'inconnu. Celle du non-vécu. Mais il savait qu'elle finirait par passer. Et puis, cela avait aussi quelque chose d'excitant. Pour lui, c'était innovant. Et il était heureux que cette innovation se fasse avec William, et pas un autre.

    La main de ce dernier se trouvait toujours dans la sienne. Il avait l'impression en cet instant, qu'il ne parviendrait jamais à se lasser de son toucher, de ses baisers. Rien que lui tenir la main, provoquait en lui des frissons incontrôlés. La voix de Barth le sortit alors de ses pensées. A sa proposition de le raccompagner à sa Salle Commune, il sentit son cœur faire un bond, puis s'accélérer. Souriant et rougissant à la fois, il répondit d'une voix sans doute un peu trop rauque - comparé à d'habitude.


    - D'accord, répondit-il en acquiesçant légèrement de la tête. Il se laissa alors entraîné par Bartholomew, qui le tirait par la main. Alors qu'ils se dirigèrent vers sa salle commune, il y eut soudain plus de lumière, et Jay put lui aussi mieux distinguer le visage de son... petit ami ? Son sourire s'élargit, tandis qu'il essayait d'imprimer dans son cerveau chaque trait infime de son visage magnifique, chaque détail qui le composait...

    Ils finirent ainsi par arriver à sa salle commune, chacun observant l'autre. Jay ne pouvait décrocher les yeux du visage de Bartholomew, et c'est pourquoi ils marchaient presque, yeux dans les yeux. Et toujours main dans la main... Du moins, jusqu'à qu'ils s'arrêtent devant l'entrée de la salle commune des Gaïa. S'arrêtant de marcher, et proche de l'entrée menant dans le "refuge des verts", Jay rougit légèrement, et se mordit légèrement sa lèvre inférieure, un peu nerveux. Il n'avait pas envie de le quitter. Il avait peur que tout cela n'ait été qu'un rêve. Peur de se réveiller et de vivre avec cette vérité qu'il connaissait à présent. Cette vérité, qui consistait au fait qu'il soit attiré par Bartholomew William Sullivan : son ex-ennemi, et personne du même sexe que lui. Il songea soudain à la réaction qu'aurait Warren, si jamais il l'apprenait, et passa durant une seconde au blanc, avant de revenir au rouge. En effet, mieux valait-il garder leur relation secrète... Gêné, et tourné vers William, il attendit que celui-ci dise ou fasse quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Mar 26 Jan - 21:34

    William entraîna avec lui Jay. Il avait l'impression que ce dernier aurait un peu besoin d'être guidé au sein de leur relation. Pour lui c'était nouveau, de vivre une relation avec un homme et non une fille, du moins s'il en croyait ses paroles. Mais pour Will, ça ne l'était pas. Enfin ça l'était parce qu'il n'était jamais vraiment sorti un garçon, mais il savait tout de même s'y faire. Et puis du moment qu'il était avec lui il était près à tout. Il se l'avouait enfin et que ça se concrétise dans son coeur lui faisait du bien. Comme un poids qu'on enlevait.

    Mais pendant leur parcours, William avait du mal à regarder le chemin qu'ils empruntaient, tant son regard était attiré par le visage de Jay. Ce dernier le regardait aussi et il se passait vraiment quelque chose dans leurs yeux. Bartholomew lui sourit légèrement, et aucun mot ne fut échangé jusqu'à ce qu'ils arrivèrent.
    Ils s'arrêtèrent, et le fils de Hades regarda à regret l'entrée peu éloignée de la Salle Commune des Gaïa. Auparavant, il regrettait presque de ne pas y être pour être avec Kayla, sa meilleure amie. Et maintenant c'était encore pire... Il aurait aussi voulu pouvoir entrer pour ne pas quitter Jay. Même s'il adorait sa maison, qu'il s'y était toujours senti heureux et à sa place.

    Il sourit donc légèrement au fils de Gaïa et le vit rougir légèrement en se mordant la lèvre. William sourit avec attendrissement et fit ce qu'il rêvait de faire depuis plusieurs minutes: il s'assura que personne n'était dans les alentours, puis il posa la main qui ne tenait pas celle de Jay dans la sienne sur sa joue, et s'approcha pour l'embrasser tendrement. Un baiser doux, un peu comme un baiser d'adieu puisqu'ils se séparaient ici. Il le fit durer le plus longtemps possible, se surprenant à chaque seconde de voir comment il pouvait aimer ces contacts. Puis il le sépara un peu et sur une pulsion de tendresse qui le fit rougir de gêne face à Jay, ne voulant pas paraître trop affectif, il l'enlaça, passant ses bras autour de lui.


    "On essaie de se voir... ? Demain... Ou après-demain... Si tu veux."

    Peut-être aurait-il été plus logique de lui parler de ceci en le regardant, mais ils ne s'étaient jamais enlacé ainsi. Avec tendresse... Leur baiser avait été passionné, et même après, à part ces baisers. Mais il ne pouvait se retirer de cette étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller

• Elève de Gaïa •

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 23
Localisation : With my friends or in my dreams...

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Acajou, 28 cm, flexible, contenant un seul crin de licorne.
Maison/Métier:
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Jeu 28 Jan - 20:01

    Il devait avouer une chose : il ne s'attendait pas à ça. La main de Bartholomew sur sa joue le fit frissonner. Quand au baiser... Merveilleux était bel et bien un euphémisme. C'était au delà des mots... Il avait l'impression que ses lèvres n'avaient été faites que pour embrasser le fils d'Hadès. Ce baiser fut bien différent des autres. Long, il était tendre, plus que passionné - même si cette dernière était bien là. Et lorsqu'il fut finit, il sentit son ventre se tordre légèrement : il en voulait encore. Mais il préféra en rester là - du moins pour ce soir. Premièrement, il ne voulait pas paraître trop demandeur, et deuxièmement, il avait peur d'en devenir dépendant... Or, si ça ne se passait pas bien... Il rejeta l'idée aussitôt, ne pouvant la supporter. Mais lorsque Bartholomew l'enlaça - le prenant dans ses bras -, il ne put que frémir de plaisir, et faire de même. Souriant de bonheur, il entendit le fils d'Hadès lui proposer d'essayer de se voir le lendemain, ou dans deux jours. Sentant son ventre se tordre à l'idée de ne pas pouvoir accepter sa proposition, il répondit, essayant de cacher l'amertume dans sa voix :

    - Demain soir, je ne peux pas... J'ai entraînement de Quidditch, et ça risque de finir super tard, avec les matchs qui arrivent... Mais après-demain, je veux bien !

    Il allait lui manquer. Et l'avouer lui était presque douloureux... S'il avait su qu'un jour il sortirait avec un garçon. Avec son ancien ennemi en plus ! Mais à présent, il trouvait presque cela normal... Normal. Il sortait avec son ancien ennemi, sans "e" à "ennemi", et il trouvait cela normal. Il eut un léger sourire discret à cette pensée. Il s'écarta alors de Barth, à regret, gardant néanmoins sa main dans la sienne. Croisant son magnifique regard, il lui sourit tendrement, avec douceur. Il ne voulait pas le quitter, même pour deux jours. Cela lui paraissait tellement loin... Il n'avait qu'une hâte : rester à ses côtés. Mais cela n'était pas possible. C'était pourquoi il s'était écarté légèrement de lui, pour ne pas être tenté de rester encore des heures et des heures. Ses amis ne comprendraient pas, s'il arrivait en cours le lendemain, complètement crevé. Et mieux valait-il ne pas s'endormir en cours. S'il se prenait des retenues, il aurait moins de temps libre. Et donc, moins de chance de revoir au plus vite Bartholomew... Il tenta d'ailleurs de faire comprendre à ce dernier à travers ses yeux, qu'il n'avait qu'une envie : être dans deux jours, pour le revoir. Il fit aussi passer toute la tendresse et l'amour dont il était capable, dans ses prunelles, et se perdit durant quelques instants, dans ses yeux, plus que magnifiques...
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomew W. Sullivan

• Elève de Hadès •

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 24

Identity of your Wizard
Baguette Magique: Bois d
Maison/Métier: Hadès / Elève
Camp:

MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   Jeu 28 Jan - 21:17

    Will caressa avec douceur la joue de Jay sans quitter son regard du sien, puis l'avait embrassé. Merlin il se sentait cul cul... Et pourtant avec lui, ça lui sentait bien. C'était dans sa nature d'être ainsi, alors tant pis. Jay devra faire avec. Il le prit ainsi dans ses bras, profitant de cette première véritable étreinte. Il n'y était pas habitué... Il était plutôt habitué à parler avec hargne au fils de Gaïa... À l'insulter parfois. Mais il préférait nettement lui parler d'une voix douce, comme il le fit par la suite pour lui proposer de se voir.

    Il sentit les bras de Jay l'entourer et il ferma les yeux d'aise à cette sensation. Merlin il aimait tant ses bras... Il aurait voulu y rester le plus longtemps possible. Enfin il lui répondit qu'il ne pourrait pas le lendemain, mais que ce serait le cas le jour d'après. William cacha sa déception derrière un léger sourire et répondit.


    "Va pour après-demain. Pendant le dîner ça te va ? On sera peut-être plus tranquille... Au pied de l'arbre où on s'est vu la dernière fois ?"

    Jay s'écarta légèrement, gardant sa main dans la sienne et William lui adressa un léger sourire. Ils restèrent ainsi yeux dans les yeux. Ce début de relation était vraiment curieux, mais il se sentait si bien... Il caressa doucement la main de Jay en faisant passer sa tendresse dans son regard, et s'étonna même de voir des sentiments forts dans les yeux de son désormais petit ami. Il sourit tristement, puis s'approcha pour déposer juste un dernier baiser sur ses lèvres et s'éloigna, lâchant sa main.

    "Allez... À après-demain."

    Il aurait voulu ajouter quelque chose... Un "Tu vas me manquer" ou "Rêve bien de moi". Mais il n'arrivait pas... Il avait peur de paraître trop dépendant. Alors il lui sourit, lui adressa un geste de la main et tourna les talons, s'engouffrant dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on jouait à cache-cache ? [PV Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salem Academy :: « Which Would Run » :: » Cachots & Sous-sols :: Sombre cachot-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit